Carte postal de la région du Gontougo

Carte postal de la région du Gontougo
Carte postal de la région du Gontougo

La Région du Gontougo (Le meilleur reste à venir en Koulango) est située au Nord-Est de la Côte d’Ivoire. Elle a une superficie de 16 296 Km² et une population estimée à 667 185 habitants (INS/RGPH 2014), avec une densité de  40,9 habitants/Km² et compte 5 Départements (Bondoukou, Tanda, Koun-Fao, Transua et Sandegué), 29 Sous-préfectures, 07 Communes avec plus de 1000 villages.

Elle est limitée : Au Nord par la Région du Bounkani ; au Sud par la Région de l’Indénié-Djuablin ; à l’Est par la République du Ghana ; à l ’Ouest par les Régions du Hambol et de l’Iffou.

Les potentialités de la Région sont diverses et variées. Elles sont principalement dans les domaines culturels, touristiques et économiques, et reposent essentiellement sur une population jeune et composite.

Le Gontougo est riche de la diversité de son peuplement constitué de Koulango, Abron, Agni-Bona, Agni-Bini, Gbin, Nafanan, Lobi,  Noumou, Djimini, Dègha et les Malinké. Ce peuple généreux est source d’un foisonnement culturel immense reconnaissable par des rythmes et danses pluriels exécutés par une cinquantaine de troupes. C’est un espace culturel : des dynasties Brong, Agni et islamique ; de grandes fêtes traditionnelles (telles que la fête des ignames, la fête du feu, la fête du maïs, la fête des commémorations des morts etc.).

Des rythmes et de danses traditionnelles (Kroubi, Sacraboutou, le Bentô, le Bindri, le Naya, le Balafon Lobi, etc.). Un grand festival : le festival du Zanzan qui traite des danses, des instruments de musiques, des costumes traditionnels et des circuits touristiques. Ce festival est un véritable marché des arts.

La Région du Gontougo foisonne de sites touristiques qui constituent l’un de ses charmes. Ce sont entre-autres : les monuments historiques, tels que les résidences de Binger bâtie en 1888, située à Bondoukou et de Samory Touré en 1800 ; la mosquée de Sorobango datant du 18ème siècle ; la première case de Bondoukou ; les singes sacrés de Soko, les poissons sacrés de Sapia ; les crocodiles et les singes sacrés de Torossanguéhi ;  les silures sacrés de Bokoré ;  les forgerons de Salèye ;  les potières de Motiamo ; l’architecture des cours royales ; la création vestimentaire des tisserands de Kanguélé.

Les potentialités économiques de la Région sont dans les domaines de l’agriculture, des services, l’exploitation minière et de l’élevage. Le Gontougo est une zone agricole par excellence. L’agriculture occupe de ce fait une place de choix dans l’économie de la Région. Le sol est propice à l’agriculture de rente (Anacarde, café, cacao, hévéa…) et également à l’agriculture vivrière (Igname, banane, manioc, piment, aubergine, tomate).

La renommée de cette Région en la matière repose sur la célèbre variété d’igname appelée « Kponan ». Quant à l’exploitation minière, il faut noter que le sous-sol du Gontougo est riche en manganèse et en or. Un permis extraction du manganèse a été octroyé par l‘Etat à une entreprise Indienne qui exploite ce minerai et l’exporte à l’état brut.

Plusieurs réceptifs hôteliers existent dans la Région. Ils font la promotion du tourisme, l’accueil des étrangers et la promotion de l’art culinaire. Région accueillante, le Gontougo attend  votre  prochaine visite.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*